Portrait du jour : Amer

Amer Mohesin, 37 ans, menuisier. Origine : Bagdad (Irak)

« A la base, j’ai une formation de menuisier, mais j’ai été recruté pour travailler pour le Ministère de l’Intérieur irakien. J’étais en charge des formations pour les nouveaux employés. Ces deux dernières années, les milices tentent de s’emparer de Bagdad et prennent progressivement le contrôle de la ville. La situation est devenue tellement grave que même en tant que représentants du Ministère de l’Intérieur, on se retrouve confrontés à des milices terroristes qui ont plus de pouvoir que nous ! Pour eux, nous sommes des cibles à éliminer parce que nous représentons le gouvernement officiel. Ils nous menacent pour nous pousser à quitter notre job. J’ai essayé de tenir bon, de résister, mais quand les menaces vont trop loin, on pense d’abord à se protéger et à mettre sa famille à l’abri. Un soir, je suis rentré chez moi après le travail et j’ai découvert la façade de ma maison criblée de balles. J’ai en même temps reçu des menaces très précises : ils disaient qu’ils allaient s’en prendre à ma femme et à mes enfants. J’ai deux filles de 6 et 11 ans. J’ai demandé la protection de la police mais même la police refuse de recevoir nos plaintes parce qu’ils ont peur des représailles des milices terroristes. Je ne vous dirai pas où sont ma femme et mes filles, mais je peux vous dire que là où elles sont, elles sont en sécurité, ailleurs en Irak. Pour ma part, j’espère maintenant obtenir des papiers et pouvoir rapidement trouver du travail ici. Je ne sais pas encore si mon avenir est ici ou là-bas. C’est trop tôt pour le dire. »

Interview et photo : Albin Wantier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.