Portrait du jour : Yasser

Depuis peu, ils vivent dans des abris de fortune, dans le parc Maximilien, au centre de Bruxelles. Beaucoup les appellent « réfugiés ». Ces réfugiés ont des visages, des sentiments, des projets, ce sont des humains, comme vous et moi.
Yasser vient de Baghdad, où depuis des années il a subi les conflits interconfessionnels entre Sunnites et Chiites, qui l’ont notamment conduit à devoir arrêter ses études. Il a quitté l’Irak par la Turquie puis a traversé par bateau jusque Kos, d’où il a pris la route pour la Macédoine, puis la Serbie pour arriver en Hongrie. Là il a été refoulé à la frontière mais il a tout de même réussi à entrer en Hongrie après avoir marché un jour dans les montagnes pour contourner les contrôles. Il est ensuite passé par l’Autriche puis l’Allemagne et la Hollande pour finalement arriver en Belgique après encore 17 jours de marche.
Photo: Paul-Henri Schyns
Interview: Anis Bedda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.